Monsieur le Maire,

Après les annonces du Premier ministre relatives à la stratégie nationale de déconfinement mise en place à compter du 11 mai, nous souhaitons, tout comme vous et vos équipes, que toutes les conditions soient réunies pour garantir sécurité et sérénité à l’ensemble de nos concitoyen•ne•s.

Nous avons été satisfaits de constater que vous aviez engagé les démarches pour fournir un masque réutilisable aux habitants de notre ville, comme nous vous l’avions demandé dans notre lettre ouverte du 8 avril. Nous aimerions cependant connaître la date de livraison prévue et les modalités de distribution envisagées. Sur ce dernier point, comme sur tous les autres, vous pouvez compter sur notre totale mobilisation : nous sommes prêts à apporter toute aide qui serait utile aux Vannetais•es, à l’image de ce qui se passe dans de nombreuses collectivités locales.

Nous avons été informés de votre souhait de réunir la semaine prochaine les responsables des groupes municipaux et nous vous en remercions mais il est indispensable d’aller plus loin. S’agissant des nombreuses autres mesures qui devront être prises dans les prochains jours pour préparer le déconfinement progressif, et notamment, la rentrée scolaire pour les enfants du 1er degré (écoles maternelles et élémentaires : les parents ont-ils été consultés comme dans d’autres communes ?), nous vous demandons de bien vouloir organiser un conseil municipal en visio-conférence avant le 11 mai, en convoquant les élu•e•s dont le mandat a été prorogé par la loi n°2020-290 d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19. Vous n’avez pas donné suite à notre précédente demande d’échanges réguliers, contrairement à ce que de nombreux maires ont mis en place quelle que soit la taille de leur ville, alors même que les instances municipales vannetaises ne se sont plus réunies depuis près de 3 mois et que les élus n’ont reçu que trois points d’information écrits en sept semaines de confinement. La préparation du déconfinement appelle préalablement un déconfinement des institutions démocratiques d’autant plus que la loi en a considérablement assoupli les modalités d’organisation, en autorisant notamment le vote électronique. L’article L.2121-12 du Code Général des Collectivités Territoriales vous permet en outre de convoquer un conseil dans un délai abrégé.

Nous souhaitons que ce visio-conseil, qui serait donc retransmis en direct sur Internet et accessible à nos concitoyen•ne•s, soit l’occasion de préciser, de façon ouverte et transparente, les modalités du déconfinement à Vannes, de favoriser l’échange et le partage de solutions et de prendre des décisions concrètes qui bénéficieront aux plus modestes, aux familles, aux associations et aux entreprises locales. Nous demandons à ce titre l’examen des propositions que nous vous avons communiquées dès le 8 avril dernier et notamment :

– achat des tests sérologiques développés par l’entreprise bretonne NG Biotech (qui pourraient être destinés prioritairement aux agents municipaux au contact du public) ;

– attribution de « chèques alimentation » aux familles des enfants demi-pensionnaires scolarisés dans les écoles vannetaises, avec priorité donnée aux plus modestes (quotients familiaux E à H) ;

– annulation des loyers et frais acquittés par les associations au bénéfice de la ville a minima en mars et avril ;

– versement des subventions pour les évènements ou manifestions, même en cas d’annulation, afin de couvrir les frais engagés et de soutenir les professionnels concernés ;

– annulation des redevances d’occupation du domaine public, des droits de terrasse, des droits de place et des loyers versés à la ville par les entreprises, commerçants et artisans au minimum pendant la durée du confinement (et davantage si cela s’avère nécessaire après concertation avec les professionnels).

Nous pourrions également évoquer la réalisation d’aménagements cyclables temporaires et l’accompagnement des commerçants en leur proposant un protocole de réouverture.

Nous restons pleinement mobilisés au service des Vannetais-es et nous espérons que nos propositions pourront être rapidement mises en œuvre dans l’intérêt général.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre sincère considération.

Simon Uzenat

Conseiller municipal et communautaire de Vannes